Réalité virtuelle : un outil formidable pour l’école primaire 29 juin 2016

 

A l’école Joliot Curie, au Blanc-Mesnil (93), le directeur d’école propose aux élèves de toutes les classes des activités scientifiques, avec un casque de réalité virtuelle.

Le projet d’école de l’école Joliot Curie au Blanc-Mesnil comprend des activités scientifiques explique le directeur de l’établissement -qui compte 14  classes-, Guillaume Deniau.

En début d’année, les enseignants de l’école ont eu la possibilité lors du conseil des maîtres de choisir parmi 10 activités scientifiques celles qu’ils mettraient en place au cours de l’année. Ces activités se déroulent au cours de l’année sous forme d’ateliers par demi-journée, les élèves de tous les niveaux étant mélangés, et les professeurs travaillant ensemble pour les élaborer.

Lire la suite : http://www.vousnousils.fr/2016/06/29/realite-virtuelle-un-outil-formidable-pour-lecole-primaire-589789

Youtube forme les créateurs à la réalité virtuelle

YouTube met désormais à disposition des formations spécifiques à l’utilisation des caméras à 360° dans ses YouTube Spaces.

La réalité virtuelle est en train de réaliser une percée fulgurante auprès du grand public. Les géants du web misent tous sur cette technologie et bien entendu, YouTube ne fait pas exception à la règle. Conscient que pour démocratiser le format, il faut sans cesse proposer du nouveau contenu, le site de partage de vidéo de Google propose depuis peu des sessions de formation au tournage en réalité virtuelle pour les créateurs de contenu.

Des formations pour les Youtubeurs

Le moins que l’on puisse dire, c’est que YouTube ne fait pas preuve d’ingratitude envers les stars de la plateforme et soutient régulièrement les Youtubeurs les plus populaires. Il se murmure que les équipes de Google ont souvent mis la main au portefeuille pour s’assurer l’exclusivité de certaines stars du web, draguées par la concurrence et notamment Facebook, sur YouTube.

Lire la suite : http://www.begeek.fr/youtube-forme-createurs-a-realite-virtuelle-207117

La caméra VR Samsung Gear 360

androdipit samsung gear 360 2
La Samsung Gear 360 de côté. © ANDROIDPIT

La Gear 360 permet de prendre des photos et des vidéos de deux façons différentes :

  • En la tenant dans la main, ou en la posant sur le sol, et en la déclenchant à partir de l’application mobile Gear Manager.
  • Sans téléphone, en pressant le déclencheur pendant deux secondes.

Les deux options ont leurs avantages et leurs inconvénients et sont adaptés à des situations différentes. Les captures spontanées ne sont pas le principal cas d’utilisation de la Gear 360. Allumer la caméra, déverrouiller son téléphone, attendre que la connexion se fasse avec la caméra, puis démarrer la fonction Live Camera de l’application Gear Manager. Tout cela prend un peu de temps.

Sinon, il est possible de simplement utiliser le déclencheur de la Gear 360. Celui-ci est cependant situé sur le dessus de la caméra, et il peut s’avérer difficile d’appuyer dessus lorsque la caméra est dans votre main. Ce qui aide ici est que le bouton déclenche un compte à rebours de deux secondes avant que la photo soit prise.

Gear 360 : les photos panoramiques captent l’atmosphère d’une scène

Avec la Samsung Gear 360, j’ai tenté de capturer le panorama et l’atmosphère autour de moi. À La Défense, j’ai tout d’abord essayé de trouver la meilleure technique pour prendre des photos : la positionner sur le sol à l’aide d’un tripode ? Cette solution faisait trop apparaître le sol sur les captures. La maintenir en l’air ? Une bonne idée, mais il m’était malheureusement difficile de déclencher la caméra, et ma main était visible sur les photos. En fin de compte, je décidai d’adapter la technique en fonction de la situation. Je préférais généralement poser la Gear 360 sur le sol, commencer l’enregistrement, et me tenir un peu en arrière de la caméra.

ANDROIDPIT la defense
La Défense (photo 2D prise avec un Galaxy S7).  © ANDROIDPIT

La suite ici : http://www.androidpit.fr/premieres-impressions-camera-samsung-gear-360-vr

Cinéma et réalité virtuelle – Ne plus voir mais vivre votre film

Les acteurs de l’industrie du cinéma ne peuvent plus ignorer la montée en puissance de la réalité virtuelle. Nous pourrons bientôt non plus voir, mais vivre les films.

S’il est bien une industrie qui reste prolifique et ce malgré les affres du temps, c’est bien l’industrie du cinéma. Chaque année, on dénombre entre 25 000 et 30 000 nouvelles productions, dont 600 ou 700 obtiennent un contrat de distribution en salle. Difficile donc de séparer le bon grain de l’ivraie, en dépit des nombreux festivals organisés chaque année.Cependant, les cinéphiles quand on leur demande ce qui fait qu’un film est un bon film. Un bon film parvient à nous procurer des émotions fortes au sein d’un univers immersif, si bien que le temps s’arrête et que nous en redemandons sitôt l’apparition du générique de fin. C’est la raison pour laquelle la réalité virtuelle, de par son fort potentiel immersif, transportera assurément le cinéma dans une nouvelle ère.

Les cinéastes danois Jonan Knattrup Jensen et Mads Damsbo ont déjà opté pour cette technologie dans leur court-métrage présenté au Festival de Cannes, Ewa : Out of Body. Ces derniers souhaitaient explorer de nouvelles manières d’amener le récit cinématographique et construire différemment la narration visuelle en y apportant une dimension interactive.Filmée à la première personne, leur œuvre nous mettait dans la peau d’Ewa, en vue subjective, faisant passer la séance d’une simple projection à une véritable expérience participative. Ceci n’est ni plus ni moins que les prémices d’un nouveau paysage cinématographique où le voir deviendrait le vivre.

 

Autre film proposé par les deux réalisateurs danois, détenteurs du studio Makropol, lors de la dernière édition du Festival de Cannes : Doghouse. Dans celui-ci, les spectateurs pouvaient participer à un dîner de famille en réalité virtuelle avant d’être invités à partager leurs avis et opinions au sujet de l’expérience qu’ils venaient de vivre. Knattrup Jensen et Dambso prennent appui sur ce point pour mettre en lumière le fait que la VR procure à l’utilisateur une expérience qui lui est propre et qui n’appartient qu’à lui. Ils mettent par la même occasion, fin à l’idée que porter un casque de réalité virtuelle serait antisocial. En effet, selon eux, la diversité des expériences mènera naturellement à une pluralité d’opinions dans les débats et analyses futurs.

Cette idée divise grandement dans le milieu du cinéma. Pour certains grands réalisateurs, comme Michael Bay à qui l’on doit la série des Transformers, la réalité virtuelle est sans aucun doute l’avenir du cinéma. Il a par ailleurs récemment officialisé un partenariat avec The Rogue Initiative afin d’utiliser la réalité virtuelle dans ses prochaines scènes d’action, et ainsi les rendre plus dynamiques et immersives. D’autres, comme Steven Spielberg ont encore quelques doutes face aux éventuelles vertus de la VR, argumentant qu’elle pourrait éloigner les spectateurs de la trame narrative et donc du véritable sens du film. Quoiqu’il en soit, les acteurs de l’industrie du cinéma ne peuvent plus ignorer la montée en puissance de la réalité virtuelle. Peut-être pourrons-nous un jour, avec notre casque de réalité virtuelle, donner la réplique à Leonardo Di Caprio ou Johnny Depp.

Sources : http://www.realite-virtuelle.com/cinema-realite-virtuelle-2406

 

Samsung Internet for Gear VR, un navigateur web en réalité virtuelle

Alors que le casque de réalité virtuelle du coréen (Samsung Gear VR) serait disponible à la vente en France depuis le début de la semaine, le constructeur débute la création d’un écosystème dédié. En effet, Samsung a annoncé sur son blog officiel le lancement d’Internet for Gear VR. L’application devrait permettre aux utilisateurs de naviguer sur le web de façon intuitive et apprécier une consommation de contenus en totale immersion.

En tant que pionnier dans la réalité virtuelle mobile, Samsung a travaillé continuellement pour fournir à nos utilisateurs une expérience mobile en immersion totale. Alors que la demande de vidéos 360° augmente continuellement, Samsung Internet for Gear VR enrichie l’écosystème de contenu pour les utilisateurs en créant un standard d’expérience.
CHAN-WOO PARK, VICE PRESIDENT OF PRODUCT STRATEGY TEAM, IT & MOBILE COMMUNICATIONS BUSINESS AT SAMSUNG ELECTRONICS.

samsung Internet for Gear VR

Grâce à Samsung Internet for Gear VR, pourront profiter pleinement de contenus variés en se baladant sur le web. Le navigateur supportera à la fois des vidéos en streaming 360°, 3D et HTML5.
Le navigateur pour réalité virtuelle de Samsung inclut aussi une reconnaissance vocale accompagnée d’un clavier virtuel. De plus, en utilisant le « Gaze Mode », l’utilisateur pourra se balader dans les menus simplement avec ses yeux.

samsung Internet for Gear VR

Enfin, le navigateur sera synchronisé avec Samsung Internet pour Android et permettra de récupérer les favoris, l’historique, ou les onglets ouverts.