GrosBill VR READY GTX 980ti : test d’un PC taillé pour la VR, avec Oculus Rift

Le PC GrosBill VR READY GTX 980ti est un de ces PC que l’on s’offre pour se faire plaisir, exceptionnellement. Une grosse tour à 1859 euros, suréquipée, qui devrait voir passer les ans sans douleur. Mais ce n’est pas son seul argument. Cette tour a quelque chose de spécial, un but : elle doit permettre d’entrer dans la réalité virtuelle. Promesse tenue ?

Modèle PC GrosBill VR READY GTX 980 Ti
Processeur Intel Core i7 6700K @ 4,6 GHz
Carte graphique EVGA GeForce GTX 980 Ti VR Edition – 4 Go de GDDR5
Carte mère Asus ROG Maximus VIII Ranger
Mémoire vive 2 x 8 Go DDR4 2666 MHz Corsair Vengeance LPX Black (CL 16)
Stockage SSD Samsung 850 Evo 250 Go + Disque dur 2 To Seagate Barracuda 7200.14
Boîtier Cooler Master MasterCase Pro 5
Alimentation EVGA 750 GQ
Refroidissement 2 ventilateurs de 140 mm installés à l’avant + 1 ventilateur de 140 mm installé à l’arrière + LEPA AquaChanger 240

Un PC pour la VR, à quoi ça ressemble ?

Un PC de réalité virtuelle qu’est-ce donc ? Hé bien, c’est avant tout une grosse carte graphique. Si vous intéressez un peu au sujet vous savez sans doute que le minimum recommandé pour profiter en toute sérénité des jeux en VR est une GeForce GTX 970 ou une Radeon R9 390. Toutefois, nos tests ont montré par le passé que ces cartes pouvaient rencontrer des petits problèmes, leur puissance étant vraiment le strict minimum. La prudence impose donc de viser un cran plus haut, voire deux crans. C’est ainsi que GrosBill a opté pour une GeForce GTX 980 Ti, en l’occurrence le modèle GeForce GTX 980 Ti VR Edition d’EVGA.

La carte EVGA doit son sobriquet VR Edition a la présence d’un port HDMI interne, situé à côté de ses ports d’alimentation. Cet HDMI interne a pour vocation d’être relié à un panneau de connectique en façade, rassemblant deux ports USB et un port HDMI.

Hé oui ! Les deux casques leaders de la réalité virtuelle, l’Oculus Rift et le HTC Vive, ont besoin de cette connectique : un port USB plus un port HDMI pour le casque, un second port USB pour les capteurs de position. Avoir ces ports en façade et non pas à l’arrière de la tour rend la vie beaucoup plus agréable !Malheureusement la façade de baie 5,25″ rassemblant cette connectique a montré quelques signes de faiblesse : les nombreux branchements et débranchements successifs des câbles ont eu raison d’une des fixations. Un détail qui est peut-être propre à notre machine de test, mais qui n’en reste pas moins regrettable.


Connectique mise à part, la GeForce GTX 980 Ti d’EVGA se distingue par son ventirad ACX 2.0+, qui s’est fait remarquer durant notre test par son silence.

Le meilleur CPU, overclocké

Pour bien accompagner la GTX 980 Ti, Grosbill a évidemment opté pour un CPU Intel Core i7 6700K, le meilleur processeur grand public du moment. Est-il vraiment la peine de présenter cette référence ? Non, mais ici, l’assembleur nous réserve une surprise. Le Core i7 6700K de notre bécane de test nous est arrivé overclocké, sa fréquence maximale étant poussée à 4,635 GHz, fréquence atteinte même lorsque les quatre coeurs de la puce sont sollicités. Rappelons que le 6700K est vendu par Intel avec un Turbo de 4,2 GHz, valable sur un seul coeur.

Overclocké, le CPU dissipe plus de chaleur. Rien qui ne soit à la portée du gros ventirad Lepa Aquachanger 240 installé par Grobill. Ce kit de watercooling tout-en-un se compose d’un waterbloc CPU/pompe plus un radiateur de 240 mm qui trouve une place idéale sur le plafond du boîtier.
Le Master Case Pro 5 de Cooler Master possède en effet un emplacement pour radiateur juste dans son toit. Il est idéalement situé sous une grille de protection largement ajourée et amovible. Il possède aussi un panneau latéral en plexiglas, qui pourrait être remplacé par un autre panneau, tapissé de mousse antibruit. Ce beau boîtier offre également un détail bien pratique : des poignées de transport ! Une bénédiction, vu le poids et l’encombrement de la machine !

Une configuration cohérente et haut de gamme

Le reste des composants choisis par Grosbill forme un tout cohérent et résolument haut de gamme. La carte mère ? Une Asus ROG Maximus VIII Ranger. Le stockage ? Un SSD Samsung 850 Pro de 256 Go associé à un disque dur de 2 To. L’alimentation ? Une EVGA 750 GQ délivrant 750 W et certifiée 80 Plus Gold.

Au final, il est difficile de faire des reproches à Grosbill quant au choix des composants de sa configuration. Ce PC VR Ready est même dangereusement proche de notre configuration de référence Jeu ultime. Peut-être devrions-nous la rebaptiser Jeu en VR ?Le montage n’appelle pas de critique non plus : c’est propre, bien rangé, bien fixé… Exceptée une petite réserve sur la fixation du panneau VR en façade !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s