OCULUS RIFT VS PLAYSTATION VR : QUELLES DIFFÉRENCES ENTRE LES CASQUES VR ?

 

Dans le futur avec la VR

Imaginée depuis de nombreuses années et enfin accessible depuis peu, la technologie de réalité virtuelle plonge les utilisateurs au cœur de leurs contenus. Visites en immersion, jeux contemplatifs, vidéos, jeux vidéo… autant d’applications possibles en installant simplement un casque VR devant ses yeux. On retrouve toutefois des performances et fonctionnalités différentes selon le matériel utilisé. Un Samsung Gear VR est donc loin d’un HTC Vive, lui-même différent d’un Oculus Rift ou d’un PlayStation VR. Et justement, place au comparatif technique de ces deux derniers.

OCULUS RIFT PLAYSTATION VR
Ecran OLED 5,7 pouces OLED 5,7 pouces
Affichage 2.160 x 1.200 pixels 1.920 x 1.080 pixels
Angle de vision 110° 100°
Audio intégré Oui Non
3D Audio Oui Oui
Contrôleurs Oculus Touch / Xbox One Wireless DualShock 4 / PlayStation Move
Prix 399 € 699 €

Des designs très différents

sony-psvr-ps4-premieres-impressions-test-avis-photos_12

Ce qui saute aux yeux avec ces deux casques VR, c’est tout d’abord leur design, propre à chacun d’entre eux. L’Oculus Rift présente un design simple et « brut », proche de la plupart des casques VR que l’on peut voir sur le marché : un matériel noir principalement concentré sur le boîtier rectangle à l’avant, soutenu par un système de sangles à placer autour de la tête pour maintenir le tout. En face, le PlayStation VR présente un design plus original et se voulant futuriste. On retrouve ainsi un boîtier et une structure bicolore noir / blanc, parsemé de neuf LED bleues. Le PSVR est également moins anguleux, et plus arrondi que l’Oculus Rift.

Le confort

Une telle différence dans l’esthétique se ressent inévitablement sur le confort des casques VR lorsqu’ils sont portés. Il faut tout d’abord savoir que le PSVR pèse 610 grammes, contre 470 grammes pour l’Oculus. Si le casque de PlayStation s’annonce bien plus lourd, l’expérience dépend ici de la conception. L’Oculus Rift s’appuie en effet uniquement sur les sangles à placer sur la tête, cela a pour effet de concentrer tout le poids du casque vers l’avant, provoquant une fatigue plus rapide qu’avec le casque de Sony. Ce dernier propose une répartition du poids rendant le tout plus confortable et moins fatigant à porter. On notera toutefois que l’Oculus englobe davantage l’avant du visage, ce qui élimine les zones de jour parfois visibles avec le PlayStation VR. Concrètement, vous ne risquez pas de voir vos pieds avec l’Oculus, mais pourriez y arriver avec le PSVR devant les yeux.

Un affichage différent

Les deux casques VR diffèrent également en termes d’équipement d’affichage. On retrouve tout d’abord un écran OLED de 5,7 pouces sur chaque appareil, mais proposant une définition différente. L’affichage des casques VR se désigne avec la définition par œil. L’Oculus Rift affiche ainsi 1.080 x 1.200 pixels pour chaque œil (soit 2K au total), contre 960 x 1.080 pour le PSVR (soit Full HD au total). Ce dernier propose donc une définition un poil moins élevée, mais se démarque par sa fréquence d’affichage de 120 Hz contre « seulement » 90 Hz pour l’Oculus. En résumé, on retrouve une image mieux définie à fréquence moins élevée pour Oculus, et une définition légèrement moins importante mais une meilleure fluidité pour PlayStation. Cette différence est visible lors des phases chargées dans des jeux tels que London Heist (PSVR) et EVE Valkyrie (Oculus Rift).

Equipement et connexions

L’Oculus Rift tout comme le PSVR nécessite d’être alimenté. Pour ce faire, il suffit de brancher les casques VR à la source d’alimentation. On remarque toutefois que l’Oculus est plus autonome puisqu’il intègre des écouteurs supra auriculaires pour l’audio. En face, le casque PlayStation doit non seulement être alimenté, mais requiert également de brancher casque ou écouteurs pour profiter de la restitution du son. Peu importe le matériel audio utilisé, le son est spatialisé pour un effet 3D convaincant lors des mouvements de tête. Enfin, un boîtier prenant en charge l’interface du PSVR vient se placer entre la PS4 et le casque. L’Oculus Rift est donc plus « indépendant », nécessitant moins de connexions !

Sur quelles plateformes les utiliser ?

Le PSVR et l’Occulus ne jouent pas dans la même catégorie. Le casque de Sony fonctionne uniquement avec la PlayStation 4. Il faut que le casque soit branché en permanence dessus pour jouer et accéder aux différents contenus. À l’inverse, le fonctionnement de l’Occulus passe par le PC. Il faut toutefois une configuration assez costaud mais qui commence à devenir assez classique (processeur i5, 8Go RAM, carte graphique Nvidia GTX970 ou AMD R9 290).

De notre point de vu, l’avantage va au PlayStation VR. Il nous paraît assez clair que la console de Sony est plus simple à se procurer pour le grand public qu’un PC avec la configuration minimale pour fournir suffisamment de puissance pour faire tourner les jeux. Idem pour se procurer des jeux. Sans compter que la firme nippone semble vouloir mettre le paquet d’entrée avec des exclusivités comme Batman : Arkham VR.

Où acheter les jeux ?

C’est encore un peu le flou à ce sujet. Les jeux du PSVR seront probablement vendus en version classique (avec la boîte) et en version dématérialisée sur le PlayStation Store (à télécharger directement sur la console) dans un ordre de prix qui reste encore à définir. Si les versions classiques du jeu sur la console et les versions VR seront séparées au début, il est probable que les deux soient fournies dans un même package d’ici quelques mois.

L’achat des jeux pour l’Occulus Rift est là aussi classique puisqu’il s’agit des mêmes revendeurs que pour un jeu PC standard (Fnac, Micromania, etc.). Vous pouvez également les retrouver sur des plateformes en ligne comme Steam.

Prix et date sortie : Oculus Rift / PSVR

Dernière différence (de taille) : le prix de vente. Le principal écart entre les deux casques VR se trouve en effet dans le prix à la sortie : 399 euros pour le PSVR contre pas moins de 699 euros pour l’Oculus Rift ! Si ce dernier est systématiquement livré avec une manette sans-fil Xbox One, la différence de prix n’en est pas moindre. Le casque PlayStation VR sera disponible le 16 octobre 2016, et l’Oculus est quant à lui déjà disponible. À vous de juger de votre nécessité immédiate du puissant Oculus Rift donc, si votre configuration PC vous permet d’en profiter ! Pour les joueurs PS4, le PSVR sera un casque convaincant et polyvalent, avec plus de 100 jeux à sa sortie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s