La place du réseaux dans la VR !

Deux Articles :

WiGig : du Wi-Fi haut débit pour nous libérer des câbles

Télécharger un film Ultra HD en quelques secondes ou utiliser un casque de réalité virtuelle sans le moindre câble. Voici quelques-unes des promesses du WiGig. Cette technologie de transmission sans fil Wi-Fi (IEEE 802.11ad) utilise les hautes fréquences pour offrir un débit pouvant aller jusqu’à 8 Gbit/s. La Wi-Fi Alliance vient de lancer son programme de certification qui favorisera la commercialisation de produits compatibles.

En gestation depuis 2009, le WiGig, aussi connu sous le nom de Wi-Fi IEEE 802.11ad, vient de franchir une étape importante vers son adoption comme technologie grand public. La Wi-Fi Alliance, le consortium qui assure la promotion de la technologie Wi-Fi, a ouvert le programme de certification pour le WiGig. Concrètement, cela signifie que des produits compatibles et interopérables vont pouvoir enfin se démocratiser et ouvrir la voie à de nouveaux usages.

Le WiGig offre un débit théorique pouvant atteindre les 8 Gbit/s. Pour cela, il combine une technique de beamforming (création d’un faisceau d’ondes en émission/réception) et des hautes fréquences dans le spectre des 60 GHz. Ce dernier est moins congestionné que les bandes 2,4 et 5 GHz utilisées par le Wi-Fi actuel.

Mais le WiGig a tout de même des limitations importantes. En effet, sa portée ne dépasse pas dix mètres (contre 35 mètres pour le Wi-Fi classique) et le signal ne doit rencontrer aucun obstacle, qu’il s’agisse d’objets, d’un mur ou même d’un corps humain. Le WiGig ne viendra donc pas remplacer le Wi-Fi dans une installation domestique mais plutôt le compléter pour les applications nécessitant une bande passante importante.

Par exemple, l’IEEE 802.11ad pourra permettre de télécharger un film en qualité HD en seulement quelques secondes ou bien de le diffuser en streaming depuis son smartphone sur un téléviseur. Les casques de réalité virtuelle comme l’Oculus Rift, le PlayStation VR ou le HTC Vive, pourraient aussi grandement bénéficier de l’apport de cette technologie en se débarrassant de la connectique physique qui les rend aujourd’hui peu commodes à utiliser.

De cette trouvaille, Bollore se lance lui aussi dans la course !

Wifirst : l’expert du WiFi professionnel

À propos de Wifirst

Depuis 2002, Wifirst est un fournisseur d’accès Internet spécialisé dans le déploiement de réseaux internet en résidences. Wifirst occupe la place de leader sur le marché des résidences étudiantes et met aujourd’hui son expertise également au service des campings, résidences de tourisme, hôtels, cliniques, bases de défense, etc.
L’entreprise est déclarée auprès de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) depuis sa création et respecte l’ensemble des réglementations liées à son activité : sécurité, réquisitions légales, émissions radios, etc.
Logo Arcep

Toutes les équipes de Wifirst (commerciale, déploiement, maintenance, service clients, développeurs, R&D) sont situées au siège social à Paris. Wifirst est une filiale du Groupe Bolloré qui est très impliqué dans le secteur des télécoms et permet à la société d’investir pour participer à des projets de grande ampleur.
logo_bollore.png

Sites équipés par Wifirst

La couverture du réseau Wifirst est nationale. Si la densité des sites Wifirst est très forte dans les grandes villes de France, Wifirst ne délaisse pas pour autant les zones sinistrées en ADSL où les équipes techniques trouvent des solutions alternatives pour acheminer la bande-passante.

Interventions

Première intervention :

Installation de PC à distance, rien de bien à détailler ce fut la même chose que l’installation d’un PC de la semaine 1 mais cette fois-ci sur un autre de site à distance.

Seconde :

Archivage de mails, il serait bien de noter la procédure et donc c’est ce que nous allons faire :

4.jpg

Pour archiver il faut aller dans « fichier » > « Outils de nettoyage »

5.png

Ensuite aller sur « Archiver »

6.jpg

Choisir le nom et mémoriser le chemin du fichier

7.png

Ensuite il nous faut le récupérer pour pouvoir l’afficher dans notre Outlook sous la forme d’archive cette fois-ci et donc cliquer sur « Ouvrir le fichier de données Outlook ».

Suppression de favoris :

La demande d’intervention fut celle-ci :

8.jpg

Le problème fut de retrouver des données déjà supprimé, ayant déjà eu le problème je connaissais un petit utilitaires nommer « Recuva » qui permet de retrouver les données perdu avant qu’elle ne soit écrasé :

9.png

Une fois installer et lancé vous arriver sur l’écran au-dessus

10.png

Vous devez spécifier le type de fichier recherchés.

11.png

Ainsi que l’emplacement de l’endroit où vous pensez avoir supprimé les fichiers.

12.png

Une fois la recherche terminé, cocher les cases en faces des fichiers à récupérer (ici on cherchait des « .url »)

Code couleurs :

Rouge : Corrompue.

Orange : Possibilité d’être corrompue.

Vert : 100% récupérable.

Une fois cela fait cliquer sur « recover » et indiquer où les fichiers récupérés doivent aller !

 

Intervention (problème logiciel Web)

Solution : Paramétrage Internet explorer et Mise à jour de java

13.png

14.png

15

Désactiver smart screen :

16.png

Désactiver les fenêtres contextuelles :

17

Intervention (Correcteur orthographe IE)

Solution : Installer IE 11

Désinstaller les mises à jour de IE :

18.png

Puis installer le nouveau, il faut généralement passer par le réseau pour copier en amont le setup sur le PC avant de prendre la main à distance.

Si celui-ci ne finit pas l’installation les solutions sont :

-Télécharger le setup à partir du site officiel directement sur le PC.

-Faire la mise à jour via Windows Update (il se peut que le PC ait besoin de mise à jours prérequis.)

 

Environnement

La première semaine a plus été basé sur de l’observation, en effet le service Helpdesk exige de bien connaitre différents outils et autant dire qu’il y en a BEAUCOUP !

Nous allons donc en présenter certains :

L’interface d’interventions (sous IE) :

1.jpg

Comme son nom l’indique, il permet de voir et de classer les interventions envoyé par les employées de différents sites.

2.jpg

Chaque intervention à un degré de priorité, un demandeur (avec ses coordonnées) et une description du problème.

Suivant les circonstances l’intervention sera soit donné à quelqu’un d’autre soit Clôturé.

Dameware : Logiciel permettant de prendre la main à distance (un peu comme TeamViewer, bureau à distance, etc…) :

3.jpg

Ainsi avec l’ip ou le nom de la machine, nous pouvons donc prendre la main à distance sur la machine souhaitée pour résoudre le problème.

SolarWinds :

Ce logiciel SAUVE LA VIE !!!

19

Il permet de scanner une plage d’ip et pour trouver le serveur/imprimante d’un site parmi 40  !

A côté de ça, j’ai pu faire de l’installation de PC à partir d’une image .iso puis configurer les divers applications et logiciel (Outlook, Proxy IE, etc…).

Stage 2017

Le stage de 2017 se fait à nouveau chez Bollore, mais pas dans le même service, en effet cette fois-ci nous somme de un service de Helpdesk plus précisément dans l’équipe Micro.

Contrairement au stage précédent, celui-ci sera beaucoup moins détaillé car il s’agit d’interventions spécifiques et donc hormis des exemples globaux, le reste ne peut être communiqué !

Entreprise

Environnement

Exemple d’interventions

Réalité virtuelle et augmentée : Microsoft très ambitieux en 2017

Durant la conférence WinHEC donnée en Chine, Microsoft a dévoilé son plan et ses ambitions pour la réalité virtuelle ainsi que la réalité augmentée pour 2017. Le moins que l’on puisse dire est que la firme de Redmond voit grand et compte devenir l’acteur incontournable dans le domaine en s’appuyant sur ses forces.

Microsoft a pris une bonne longueur d’avance dans le domaine de la réalité augmentée avec ses lunettes Hololens. Cependant, le géant des logiciels est longtemps resté en retrait de la réalité virtuelle jusqu’il y a peu. Décidée à pénétrer aussi le marché de la réalité virtuelle, la firme de Redmond a décidé de frapper très fort et sera, sans nul doute, un acteur majeur du secteur et ce, dès l’an prochain.

Le plan très ambitieux de Microsoft pour 2017

La firme de Redmond va lancer, vraisemblablement au printemps, son casque de réalité virtuelle en partenariat avec différends grands groupes de l’informatique. Le casque voulu par Microsoft viendra concurrencer le HTC Vive et l’Oculus Rift mais en proposant un prix beaucoup plus accessible tout en nécessitant un ordinateur nettement moins onéreux.

Microsoft souhaite donc s’emparer du très large milieu de gamme avec des casques de réalité virtuelle commercialisé à 300 euros et fonctionnant sur des ordinateurs aux caractéristiques somme toute modestes ce qui pourrait définitivement démocratiser la réalité virtuelle dans les foyers.

Une technologie de détection de mouvement prometteuse

Les applications de réalité virtuelle utilisant des smartphones ne proposent que des expériences statiques. Les mouvements de l’utilisateur (à l’exception des mouvements de tête) ne sont pas pris en considération. HTC Vive et Oculus Rift proposent eux, un système de détection des mouvements de l’utilisateur en utilisant des capteurs externes.

Là ou l’Oculus Rift et le HTC Vive nécessitent un espace dédié et balisé par des capteurs (Room  Scale), le casque de réalité virtuelle voulu par Microsoft utilisera un fonctionnement différent. Nul besoin de capteurs externes car le système de détection des mouvements sera directement intégré au casque. Une technologie bien plus pratique que celle de ses concurrents et qui a été baptisée « World Scale » par ses concepteurs et qui est à découvrir dans la vidéo ci-dessus.

Un partenariat avec des casques de réalité virtuelle haut de gamme

Microsoft semble ne pas être décidé à laisser le marché du virtuel haut de gamme à ses concurrents et a lancé un partenariat avec un fabricant chinois qui propose un casque de réalité virtuelle très haut de gamme, surpassant en résolution et en taux de rafraîchissement le HTC Vive et l’Oculus Rift. Baptisé S1 Blubur, le casque devrait être commercialisé dès le premier trimestre 2017. Son prix de vente n’est, pour le moment, pas connu.

Microsoft compte faire de Windows 10 la plateforme de référence pour la VR et l’AR

Enfin, le géant des logiciels compte s’appuyer sur sa grande force : Windows. La firme de Redmond entend faire de Windows 10 la plateforme de référence, tant pour la réalité virtuelle que la réalité augmentée avec pour devise, un seul logiciel pour tous les systèmes. Microsoft entend donc fournir aux constructeurs et aux développeurs des solutions clé en main fonctionnant sur le système d’exploitation phare de l’éditeur américain de logiciels pour leurs produits de de réalité virtuelle et de réalité augmentée.

Source : http://www.realite-virtuelle.com/realite-virtuelle-microsoft-2017-0812

Documentations

Cette page permet de consulter et télécharger les documentations effectuées.